Gaetan..

 

Poéte..

 

Pauvre poète

Vers immaculés, vers tachés de sang,
Vie malmenée, débauché, mouvementé.
Calomnié, haï et tant de génie !
Enfant prodige s'exposant à la vie.

Dévoré par l'alcool, à petit feu,
Ne sachant guère prendre la vie au sérieux.
Vieilli, pris d'une jeunesse accélérée,
Ereinté de ses amours bafoués.

L'encre de sa plume devient son propre sang,
S'inspire de sa vie, écrit ses tourments.
Se substituant à ses propres personnages,
Sophisme et idéal au fil des pages.

Vers imprégnés de maux, vers de douleurs.
Génie d'imagination, de malheurs.
Sand, la Malibran et Rachel ; ses muses !
Et pis ! une écriture usant de ruses.


Gaëtan

 

 

Aimer c'est trouver sa richesse hors de soi.

Alain.

 

 

 

Commenter cette poésie