Couleurs...

 

Coloriage..

Coloriage….

Si ta plume était oiseau elle vivrait en lyre
Ses couleurs refléteraient le teint de l’infini
Ses parfums sauvages exprimeraient la myrrhe
Les mots d’amour s’écriraient dans le noir des nuits.

Si ta bouche était fruit rouge elle serait cerise
Ses saveurs pures auraient le goût de la mer
Et ses larmes de palme salée seraient brise
Ses baisers d’or s’offriraient à toute la terre.

Si ton cœur était délice il parlerait d’amour
Ses voiles troubleraient mon regard de soie
Et ses battements d’émoi me diraient « toujours »
A mes sentiments il répondrait par des pleurs de joie.

Si tes yeux étaient joueurs tel un tendre océan
J’ouvrirais  ma porte à tous ses embruns
Les lacs calmes de la Suisse en mouraient céans
Et sous ses vagues vives voleraient les parfums.

Si l’amour était simple évidence il serait royal
A sa cour il n’y aurait que vins de champagne
Sa robe dorée et piquante danserait à tous les bals
Et la vie tout entière serait un pays de Cocagne.

Marine
24/11/2002
©



 

 

 

« L’affection est un charbon qui doit être refroidi,
Sinon, si elle est permise, elle se transformera en passion.
La mer a des limites, mais le désir brûlant n’en a pas. »

William Shakespeare

 

 

 




Commenter cette poésie