André (Epervier)

 

Souvenirs...



Souvenirs Papa!

Te souviens-tu Papa de ton rare sourire
Qui égayait l’intérieur de mon cœur dévasté?
Te souviens-tu Papa ce beau souvenir
Que je garde profondément dans un écran bien caché?

Te souviens-tu Papa de ton séjour à l’hôpital
Où la conversation fut étonnante et harmonieuse?
Te souviens-tu Papa de ce rapport amical
Et du bien-être de cette scène merveilleuse?

Te souviens-tu Papa des discussions animées
Avec Maman dans un langage féroce et disgracieux?
Te souviens-tu Papa de mon désir de vous séparer
Pour ne plus vous détruire et tenter d’ être heureux?

Te souviens-tu Papa des silences des soirées passées
A lire ton journal sans expression émotive?
Te souviens-tu Papa comme j’aurais aimé te parler
Mais tu représentais (hélas!) l’ennemi d’une voix vive?
* * *

En ce jour de la fête des Pères, je suis d’un calme surprenant.
L’émotion de ces rappels m’offre de la peine et du réconfort :
Le regret de ne pas avoir été un ami, un fils plus aimant.
La joie d’avoir connu l’esquisse de ton sourire… avant ta mort!!!

André Labrosse (Epervier) Lac St-Paul , Québec



 

 

 

Au tout proche de toi

IL est des moments
d'éternité
qui inventent
l'instant
et se révèlent futur
dans un rêve
déjà ancien.

Jacques Salomé

 

 

 

Commenter cette poésie